Éloge de l’impermanence

Collage Valérie Edern

Lorsque j’ai posé pour la première fois mes mots dans ce blog il y a plusieurs années, cela a été pour partager avec vous quelques une de mes envolées sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur, la mode éthique. Durant cinq années je vous ai fait part de mon engouement pour ces femmes et ces hommes qui ont fait du social et de l’environnement leurs préoccupations majeures face à un système à bout de souffle.

Aujourd’hui Modelya vous propose une déambulation poétique. Un endroit où poser mes mots, leurs donner corps afin qu’ils prennent tout simplement vie. Une sorte de résurgence après des années d’exsurgence

Modelya est une invitation si modeste soit-elle à une réflexion, à une flânerie intimiste.

Un lieu où le mot est une célébration de la beauté des instants fugitifs de la vie.

Un interlude vagabond juste avant que l’existence ne reprenne tout simplement son cours.

Une contemplation mélancolique où la réalité se teinte de poésie.

Un monde flottant, évanescent,

Entre chien et loup.

Catégories

Elia Lutz