Je ne veux pas de mots qui habillent le silence

Je veux des mots qui le déshabillent.

Des mots qui l’appuient, qui le délimitent.

Des mots qui se suffisent à eux-mêmes, choisis.

Des mots qui ne sont pas dis

Mais qui se devinent.

Des mots qui retentissent dans le silence expressif.

Je ne veux pas de mots muselés et corsetés,

Je veux des mots vaporeux et volages.

Des mots audacieux qui s’épanchent, des mots fantasques.

Des mots faits de chair, voluptueux

Qui embrassent et enlacent.

Des mots opulents et gourmands.

Des mots tactiles.

 

Catégories

Elia Lutz