L’ombre et la lumière se bouleversent

Fascination intrigante

De la nuit qui perce

Au coeur le jour pour sa beauté arrogante.

Complices dans l’immortalité

Noces éphémères

De l’aveuglante obscurité

Naît d’un jaillissement l’onirique chimère.

Catégories

Elia Lutz